Trame Narrative

Le principe du théâtre, du cinéma, de l’improvisation, de l’art en général, c’est de raconter des histoires qui vous fassent ressentir des émotions ! C’est évidemment plus simple à dire qu’à faire ! De plus, en improvisation, nous sommes à la fois, le comédien, le metteur en scène et l’écrivain ! Nous jouons, composons et écrivons in situ et collectivement. Alors comment pourrions-nous nous repérer ? Comment pourrions-nous improviser des scènes dites longues, voire des spectacles entiers. Voici une méthode qui peut aider à la création de la trame narrative.

Pour cela, il faudra par ailleurs lire l’article sur le conflit en improvisation car c’est l’un des éléments fondamentaux de la structure narrative, ainsi que l’article sur la plateforme. Le premier vous présente le principe de l’arc, le second quelques idées pour commencer une improvisation.

C’est bon … ? Vous les avez lu … ? Nous pouvons donc poursuivre. 

3 comédiens, dont une qui raconte une histoire.

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de parler de la méthode de « l’arc transformationnel » simplifié, soyez conscient que, à vouloir absolument suivre strictement les méthodes présentées, vous en arriverez à brider votre esprit, à ne plus vivre le « ici et maintenant »… alors apprenez à gérer les étapes une à une. Réessayez, habituez-vous, que l’action devienne presque inconsciente, mais surtout ne vous empêcher jamais de découvrir d’autres chemins narratifs…  

Cet article est composé de 3 grands actes :

Chacun est détaillé en sous-parties et illustrée au-fur-et-à-mesure par des schémas, des exemples et parfois des exercices d’improvisation à expérimenter.

Tram narrative complète

Un avis sur “Trame Narrative

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.