Kino Session

© Benjamin PORTAL – 2018

UNE BRÈVE MINUTE HISTORIQUE S’IMPOSE

C’est en 1999, chez nos amis québécois de Montréal, que le concept KINO voit le jour.

Imaginez le cadre… à l’aube d’une fin du monde annoncée pour le 31 décembre, des amis se lancent un pari tout aussi saugrenu que la chute d’une célèbre station spatiale dans le Gers : produire un court-métrage chaque mois en attendant l’an 2000 et la fin du monde… L’an 2000 passe et comme chacun le sait, point de catastrophe… Tout le monde est encore en vie, et l’envie de faire des films ne tarit pas ! Près de 200 films plus tard, Kino00 lançait le mouvement KINO !

En 2001, Kino00 organise son premier Kabaret, rendez-vous conçu comme un laboratoire ponctuel de création où se retrouvent spontanément cinéastes, comédiens, musiciens et autres artisans du cinéma. Des kinoïtes de Montréal et Québec reprennent la formule l’été suivant lors d’une tournée européenne.

Progressivement, l’esprit Kino s’installe dans le monde entier à HambourgSydneyLondres, Bruxelles, Vienne etc… Partout l’engouement pour la formule Kino se fait sentir ! Il existe aujourd’hui plus de 100 cellules dans 14 pays sur 4 continents.

Aujourd’hui le mot KINO évoque dans le monde entier la production indépendante et libre. Les cellules KINO rassemblent tous les artistes de tous horizons qui croient que la pertinence d’une œuvre cinématographique ne se chiffre pas seulement au montant de son budget de production.

Et pour rappeler qu’il n’est nul besoin de grands moyens pour faire des courts-métrages de qualité, une devise s’est installée, transformée en cri de ralliement pour tous les kinoïtes du monde entier :

Faites bien avec rien, faites mieux avec peu, mais pour Kino, faites-le maintenant !

Jéricho Jeudy, co-fondateur du mouvement Lino

De notre côté, nous vous proposons des genres cinématographiques et nous les revisitons à notre sauce. Nous sommes à la fois les comédiens, les scénaristes, les bruiteurs… et vous êtes notre public.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.