À la manière d’un film antique

UNE BRÈVE MINUTE HISTORIQUE S’IMPOSE

Péplum ou Antique ? Péplum vient du mot grec peplos, qui désigne une tunique longue de style dorien portée par les femmes. Donc pas vraiment en lien avec l’idée qu’on se fait d’un film péplum, d’autant plus que le protagoniste principal est généralement un homme, et la plupart du temps court vêtu – jupette pour les militaires, tunique dévoilant la cuisse (musclée, de préférence) pour les autres.

Finalement, le “péplum” vient des films “en pépla”, terme anglais pour désigner les films en costumes des productions cinématographiques hollywoodiennes. Malheureusement lorsqu’on utilise le terme “Péplum” on fait référence à des films dont l’action – historique ou imaginaire – se déroule dans l’Antiquité.

L’une des période les plus vaste (entre -3000 et 476). Elle comprend donc l’apparition des grandes civilisations égyptiennes, grecques puis l’empire Romain, mais aussi la chute de Vercingétorix par Jules César, la naissance de Jésus à Nazareth… Mais aussi l’irrigation, l’adoption de l’écriture, les pyramides de Gizeh..

Le péplum ne peut donc pas uniquement se limiter à la représentation greco-romaine. Ainsi, nous définirons le genre par des films en costumes, sur fond d’événements historiques ou mythologiques, ayant pour cadre l’Antiquité romaine, grecque, égyptienne ou reprenant des épisodes bibliques. Nous parlerons d’un film antique.

LE premier ÂGE D’OR

Dans les années ’10, les durées s’allongent et les techniques s’améliorent : Cabiria (G. Pastrone, 1913) dure trois heures, invente les décors en volume et le carello (travelling); l’Américain D.W. Griffith s’en inspirera pour concocter Intolérance (1916), qui marque l’entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial. Si dans les années ’10, en Italie, le péplum est avant tout patriotique (Giulio Cesare, Enrico Guazzoni, 1914), dans les années ’20 il préfère traiter de la décadence de l’Empire (Messaline, E. Guazzoni, 1923).

Un seul film «antique» peut être crédité au service de la propagande mussolinienne : Scipion l’Africain (Carmine Gallone, 1937), censé justifier les tentatives coloniales en Afrique. A l’issue d’un voyage d’étude à Hollywood, auprès du producteur Hal Roach, Vittorio Mussolini – le fils du Duce – en fut le producteur exécutif. Mais le résultat déçut. Benito ne se reconnut point dans cette caricature de lui-même !

LE deuxième ÂGE D’OR

Après la Seconde Guerre mondiale, la concurrence de la télévision impose à Hollywood d’inventer de nouvelles recettes pour attirer le public. Ce sera l’écran large avec le CinemaScope (Hypergonar), un procédé inventé par le Français Henri Chrétien pour la 20th Century-Fox (La Tunique, 1953; Les Gladiateurs, 1954; L’Egyptien, 1954), ensuite adopté par la Warner (Le Calice d’Argent, 1955), mais aussi la Vista Vision de la Paramount, le Todd-AO etc.

A vrai dire, le péplum a refait surface en Italie dès la chute du fascisme : L’Apocalypse de Gian Maria Scotese (1946), Fabiola d’Alessandro Blasetti (1947), Les derniers jours de Pompéi de Marcel L’Herbier (1948), Néron, Tyran de Rome de Primo Zeglio (1949), Quo Vadis (Mervyn LeRoy, 1951) et Ulysse (Mario Camerini, 1954); puis en scope : Hélène de Troie (Robert Wise, 1956), Ben Hur (William Wyler, 1959) etc. Les décors d’Ulysse abandonnés donnent des idées à Pietro Francisci qui les récupère pour tourner Les Travaux d’Hercule avec en vedette «Mister Universe 1950».

Le troisième âge d’or

En 2000, le péplum entre dans son «troisième âge d’or» grâce au succès de Gladiator de Ridley Scott.

Vercingétorix (Jacques Dorfmann, 2000), Quo Vadis ? (Jerzy Kawalerowicz, 2001), The Passion of the Christ (Mel Gibson, 2004), Troie (Wolfgang Petersen, 2004), Alexandre (Oliver Stone, 2004) et Le roi Arthur (Antoine Fuqua, 2004) qui restitue au Bas-Empire les premiers éléments de la geste arthurienne; les séries TV Empire [ABC] (J. Gray, K. Manners, G. Yaitanes, 2005) et Rome [HBO] (2005-2007 – 2 saisons); le controversé 300 (Zack Snyder, 2006), le décalé La dernière légion (Doug Lefler, 2007) et, enfin, le franchouillard Astérix aux Jeux Olympiques (Frédéric Forestier & Thomas Langmann, 2008)

Et en impro alors ?

Dans les films Antiques, le plus souvent, les hommes sont musclés et affrontent des ennemis barbares, ainsi que des politiciens corrompus, et même des dieux iniques. Les femmes au contraire ont besoin d’aide et de protection; quand «ça chauffe», elles se pâment toujours, mais sont rattrapées à la dernière minute par des héros masculins attentionnés. On y retrouve aussi des courses de chars, de martyrs des chrétiens, ou des combats de gladiateurs. Est-ce uniquement ça le filme antique ?

Nous sommes bien en présence de clichés, parfois faussés par les représentations cinématographiques. Là aussi, allons chercher ce qui fait le genre “antique” : la profondeur des personnages, habiller & habiter les lieux, changeons d’objectif. Proposons et éduquons notre public à des récits historiques et antiques plus proches d’une réalité.

Les personnages incontournables
Cléopâtre

Les Romains ne reconnaissaient pas les talents de cette reine, et laissèrent d’elle une image négative.

Image conservée par la production cinématographique, qui donne d’elle l’image réductrice d’une femme fatale affolant les hommes.

Ainsi est née l’image de l’orientale à la séduction dangereuse.

Jules César

Le cinéma lui prête de nombreuses faciès :

  • l’homme de gouvernement, froid calculateur, orgueilleux sans scrupules, qui dès le début ne cherche rien d’autre que le pouvoir absolu.
  • le sage gardien de la république, qui ne voulait que le meilleur pour l’état romain, mais contribua à le pousser vers l’abîme dans un environnement de guerre civile, et ainsi, sans le vouloir, préparé le terrain à la monarchie.
  • Le faible et romantique amant de Cléopâtre, jouet de sentiments amoureux qui lui firent perdre de vue ses devoirs politiques.
Néron

Empereur, qui a laissé une trace marquante dans l’histoire par ses seules et douteuses performances de mégalomane, de meurtrier, d’incendiaire et de persécuteur des chrétiens

Les héros mythiques

Ils portent plusieurs noms selon le pays du film Maciste, Hercule, Samson, Jason, Héraclès…

Ils ne sont que la représentation d’un héros qui vient à bout triomphalement de tous les dangers et coups du sort. Le Superman de l’Antiquité

Il n’est pas question dans ces films des problèmes intimes ou des traits de caractère du héros, mais d’une expédition de vengeance ou de libération, qui fait place nette de tout ce qui dérange l’ordre et la paix du monde;

Les thématiques
Les corps

La nudité dans l’art antique est une forme d’héroïsation des dieux et des héros, souverains et invincibles.

Les silhouettes musclées des grecs symbolisent plutôt la force et l’invincibilité, alors que chez les héros romains, c’est la résistance et l’endurance.

Les femmes sont minces et sexy.

  • Mignonnes blondes, teint clair, elle incarne souvent une vierge naïve et faible. Elle dépend totalement du héros principal, qu’elle aime platoniquement.
  • Brunes exotiques, méchante, séductrice. Sournoise, elle a pour le héros, de pervers désirs sexuels.
Sexe et crime

L’antiquité païenne et le christianisme antique : deux pôles qui s’affrontent avec évidence dans le péplum.

Les débordements païens, les orgies, les comportements lascifs, l’homosexualité d’un côté.

Les performances sérieuses d’une civilisation par ailleurs exemplaire dans les domaines de l’art, de la littérature, de la politique et de la philosophie.

Lieux
  • Grottes de recueillement
  • Piscine intérieur
  • Les marches du palais
  • Cours intérieur
  • Monts et désert
  • Amphithéâtres
  • Rues pavées
  • Les banquets “orgies”
  • Temples
  • Fronton des temples
  • Rangée de colonnes
  • Statues

Trucs et astuces des mythologies GrecS

Lion de némée

Héraclès affronta le lion de Némée qu’aucune arme ne pouvait blesser. Il le tua en l’étranglant

Zeus

Zeus se changea en cygne pour séduire Léda, reine de Sparte. De leur union naquit notamment Hélène de Troie.

Hadès

Le casque d’Hades, dieu grec des Enfers, le rendait invincible.

Jeux Olympiques

En 776, eurent lieu à Olympie, les premiers Jeux Olympiques.

Midas

La fille de Midas fut changée en statue d’or à son contact.

trident

Le trident, attribut de Poséidon et aussi l’attribut de Shiva est une arme détruisant l’ignorance.

Hermès

Messager facétieux des dieux, Hermès portait des sandales ailées qui lui permettaient de voler entre l’Olympe, la terre et les Enfers.

YGGDRASIL

À l’exemple de Daphné transformée en laurier, le monde scandinave s’organise autour d’un frêne sacré nommé Yggdrasil, signifiant son tour l’arbre des monde

Mithra

Lors du culte de Mithra, dieu iranien, un prêtre se faisait arroser du sang d’un taureau. Le sacrifice signifiant l’origine de la vie et le sang la fertilité de la terre.

Arachné

L’orgueilleuse tisseuse Arachné fut transformée par Athéna en araignée.

Références :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.